SWEP uses cookies to make your visit to our web pages as pleasant as possible. By using our services, we assume that you agree to the use of cookies. Further information on data protection can be found in our privacy policy.

La dernière génération de réseaux d’énergie collective et de refroidissement

Des cycles de vie accrus pour les applications d’énergie collective ou de réseaux urbains.

Un chauffage/refroidissement compact, fiable et efficace pour les maisons, bureaux, écoles et hôpitaux avec un faible bilan carbone. Éprouvé dans des millions d’installations au monde. Pourquoi attendre ? Il n’y a que des avantages.

Nous avons piqué votre curiosité ? Lisez nos « 4 bénéfices clés avec SWEP échangeurs brasés (BPHE)»

Téléchargement (angl.)

Chauffage efficaces des maisons

Refroidissement efficace de bâtiments

Contactez-nous pour plus d'informations.

Contact

 


 

Chauffage collectif

De nombreuses villes du monde entier dont le climat est frais profitent de systèmes d’énergie collective distribuée par des réseaux de chauffage. Il s’agit d’une technologie relativement simple : de l’eau chaude fournie par une ou plusieurs usines centralisées est transportée via un système de canalisations pour amener de la chaleur là où on en a besoin : foyers, bureaux, hôpitaux, écoles et usines. Les systèmes de chauffage collectif présentent un certain nombre d’avantages, y compris un bilan carbone réduit et des coûts de cycle de vie réduits.

Études de cas de chauffage collectif

Les radiateurs, reliés à une source de chaleur centrale telle qu’une chaudière à condensation, sont concus pour réchauffer l’air d’une pièce par convection en transférant la chaleur des radiateurs à l’air ambiant. Pour ce faire, de l’eau réchauffée est acheminée dans des tuyaux puis pompée dans chaque radiateur du bâtiment.

La plupart des systèmes de chauffage au sol utilisent le principe de rayonnement de la chaleur pour transférer l’énergie émise par une source de chaleur, généralement un chauffe-eau ou une chaudière. De l’eau chaude passe dans un échangeur de chaleur situé sous le sol. Ce système est utilisé dans de nombreux types de bâtiments allant des ensembles résidentiels et maisons jusqu’aux grands bureaux et autres locaux commerciaux.

Il existe deux types de systèmes : centralisé, c’est-à-dire une unité de chauffage centrale installée au sous-sol de grands bâtiments et utilisée pour chauffer l’eau distribuée à tous les utilisateurs de ce bâtiment, et décentralisé, c’est-à-dire un échangeur de chaleur installé dans chaque bâtiment face à un aménagement, afin que chaque appartement ou bureau soit approvisionné individuellement.

L’échangeur de chaleur fait le lien entre la chaufferie et les sous-stations du bâtiment résidentiel ou industriel/commercial et peut être configuré dans un système parallèle traditionnel ou à deux niveaux. Les unités SWEP d’échangeurs de chaleur à plaques brasées à 2 étages qui entraînent ces systèmes combinent un préchauffage et un post-chauffage. Cela permet d’utiliser l’eau de retour chaufferie de l’échangeur thermique du chauffage pour préchauffer l’eau destinée à l’usage domestique.

 


 

Refroidissement collectif

Dans les villes où le climat est plus chaud, les systèmes d’énergie collective sont utilisés pour apporter du refroidissement. Tout comme le chauffage collectif, cette technologie est relativement simple. L’énergie de refroidissement sous forme d’eau froide est produite de manière centrale et acheminée vers les utilisateurs par un circuit fermé. Et tout comme le chauffage collectif, cela peut être effectué avec un bilan carbone réduit, de manière fiable et peu coûteuse.

Études de cas de refroidissement collectif

Le refroidissement collectif distribue de l’eau refroidie aux bâtiments comme les bureaux ou les usines. L’énergie de refroidissement sous forme d’eau froide est produite de manière centrale et acheminée vers les utilisateurs par un circuit fermé. De tels systèmes sont hautement fiables et rentables, avec des coûts de fonctionnement et de maintenance réduits et des substances dangereuses comme les réfrigérants éliminées à la source.

Ils sont utilisés dans les bâtiments hauts et permettent à l’eau refroidie de dépasser la pression nécessaire pour atteindre les unités de refroidissement situées en hauteur. Des échangeurs de chaleur sont installés à intervalles réguliers (par ex. tous les dix ou quinze étages) entre le rez-de-chaussée et le haut du bâtiment et font le « lien » depuis le refroidisseur central. Les séparateurs de pression ont une conception similaire aux sous-stations des BPHE utilisés dans les systèmes de refroidissement collectif.

Le refroidissement naturel est une méthode économique qui utilise les température basses de l’air extérieur pour aider à refroidir l’eau et peut être utilisée pour les processus industriels ou les systèmes d’air conditionné. L’eau refroidie peut être utilisée immédiatement ou stockée à court ou long terme. Un échangeur de chaleur est placé en tant qu’intermédiaire entre la source de refroidissement et l’unité de refroidissement. Les utilisations principales sont l’air conditionné et le refroidissement de processus. Le stockage de glace est similaire : de la glace est produite puis utilisée pour refroidir pendant la journée. L’installation est similaire au refroidissement naturel.

 


 

Produits recommandés pour l’énergie collective : - utilisez le logiciel de sélection SSP de SWEP pour choisir le bon produit

Échangeur thermique énergie collective - petite portée

Échangeur thermique énergie collective - portée moyenne

Échangeur thermique énergie collective - grande portée

Échangeur thermique énergie collective - très grande portée

Laissez-nous vous aider

Prendre rdv pour un entretien